Le SÉSAME - Placement à domicile

Service Éducatif de Suivis Alternatifs à la Maison de l'Enfance

Le SÉSAME, service de placement à domicile de la Maison de l’Enfance, accompagne 23 jeunes âgés de 6 à 18 ans.

La caractéristique essentielle du "placement à domicile", contrairement à une aide à domicile ou une action en milieu ouvert, est fondée sur le fait que l'enfant est confié au service de l'Aide Sociale à l'Enfance ou directement à l'établissement, tout en restant vivre au domicile de ses parents. Cette mesure est rendue possible par l'élargissement par le Juge pour Enfants du droit de visite et d'hébergment. Cela est sous-tendu par la disponibilité d'un lieu possible d'hébergement autre que celui des parents, tel que la Maison de l'Enfance ou à partir de la famille élargie, de lieux de respiration (familles relai, accueil paysans,...). Une des conséquences immédiates de ce type de placement est qu'un retrait temporaire du domicile des parents est possible à tout moment, sans avoir recours à une décision judiciaire autre que celle qui a préalablement confié l'enfant.

Que ce soit dans le cadre d’une demande de l’ASE ou pour un jeune de la Maison de l’Enfance retournant dans sa famille après un placement physique, notre travail est de tout mettre en œuvre pour permettre à un enfant de rester vivre auprès de sa famille.

Notre action éducative s’articule autour du soutien à la « parentalité ». Comment soutenir certains parents et permettre à d’autres de se réapproprier leur fonction parentale. Il s’agit de soutenir les ressources des parents pour qu’ils fassent avec leur enfant. Il est donc essentiel de porter notre action sur le développement des compétences et de revalorisation.

Notre action éducative s’exerce au domicile familial, au plus près du système de vie du jeune. C’est avant tout un long travail de légitimité qu’il nous faut rechercher pour pouvoir soutenir les parents et la famille, dans l’intérêt du jeune accueilli.

La mission du service est ainsi tournée vers l’instauration ou la restauration du lien à l’intérieur de la famille afin qu’un jeune puisse vivre auprès de ses parents, dans les meilleures conditions de sécurité possible. Il s’agira donc :

  • D’apaiser la souffrance familiale
  • D’accompagner
  • De médiatiser
  • D’évaluer sans cesse et d’adapter les objectifs à la situation
  • De permettre l’émergence d’un projet scolaire ou professionnel
  • De réinstaurer une socialisation